Home
Vous êtes ici:Accueil » Actualité » Au sujet du financement de nos communautés

Au sujet du financement de nos communautés

FinancementUne paroisse vivante est une paroisse où l’on retrouve beaucoup d’engagés bénévoles et où les finances sont en bonne santé :

Son dynamisme est reconnu par l’engagement de plusieurs personnes (tout ne repose pas que sur deux ou trois personnes). Les finances ne sont pas la préoccupation majeure des intervenants en pastorale, et les bâtiments de la fabrique sont en bonne condition.

Alors nos paroisses ont-elles un avenir ?

A chacun d’évaluer sa contribution personnelle pour bâtir chez nous un milieu de vie où il fait bon vivre.

Ce qui nous tueras, c’est l’indifférence de la majorité et le défaitisme des bénévoles qui deviendraient ainsi de moins en moins nombreux. Ce qui nous tuera, c’est l’indifférence des gens qui ne donnent plus leur juste part pour le maintien des services de qualités dont nous bénéficions. A chacun de faire son examen de conscience pour le mieux-être de toute la communauté. A la manière de John Kennedy, demande-toi non pas ce que l’Église fait pour toi mais ce que toi tu fais pour ton Église.

Présentement, la plupart de nos budgets paroissiaux sont déficitaires. Les dépenses (dont le chauffage) coûtent plus chers que les revenus. D’où l’obligation de faire appel à la générosité des gens…  merci pour votre contribution financière.

Gilles Baril, curé

© 2012-2018 Saints Apôtres par ImaginativStudio

Retour en haut de la page