Home
Vous êtes ici:Accueil » Page d'accueil slider » Réflexions spirituelles du pape François

Réflexions spirituelles du pape François

pape François

–        Celui qui, dans une communauté, cancane contre un frère finit par vouloir le tuer.  – 2 septembre, messe à la Maison Sainte-Marthe

 

–        Dieu a voulu qu’au centre du monde il n’y ait pas une idole, mais l’homme qui fait avancer le monde par son travail. Main maintenant, au centre de ce système sans éthique, il y a une idole, et le monde idolâtre à présent ce dieu-argent. – 22 septembre, rencontre avec le monde du travail, à Cagliari, En Sardaigne.

 

–        Pas de découragement ! Ne jamais baisser les bras, ne jamais aller acheter de consolation de mort, jamais ! Avancer avec Jésus ! Lui n’échoue jamais, lui ne déçoit pas, lui est loyal ! – 22 septembre, rencontre avec les jeunes, Cagliari

 

–        60 ans sur la route du Seigneur ! Je n’ai jamais regretté ! Pourquoi ? Parce que je me sens comme Tarzan et que je suis fort pour aller de l’avant ? Parce que toujours, même dans les périodes les plus sombres, j’ai regardé Jésus et je lui ai fait confiance et il ne m’a jamais laissé seul. – 22 septembre, rencontre avec les jeunes, Cagliari

 

–        On ne peut pas connaître Jésus en première classe ou dans la tranquillité, encore moins en bibliothèque. Jésus, on ne le connaît que sur le chemin quotidien de la vie. – 26 septembre, messe à la maison Sainte-Marthe.

 

–        Je préfère mille fois une Église accidentée, et non une Église malade ! Une Église, un catéchiste qui a le courage de courir le risque de sortir, et non un catéchiste qui étudie, qui sait tout, mais toujours fermé : celui-là est malade. – 27 septembre, congrès international des cathéchistes.

 

–        Je donne toujours ce conseil aux nouveaux époux : disputez-vous autant que vous le voulez. Si les assiettes volent, laissez-les. Mais ne laissez jamais la journée finir sans faire la paix! – 4 octobre, rencontre avec le clergé. Les consacrés et les membres des conseils pastoraux, Assise

 

–        Le premier devoir de la vie c’est la prière, pas une prière comme des perroquets, mais la prière fait avec le cœur. – 8 octobre, messe à la chapelle de la Maison Sainte-Marthe.

Réflexions spirituelles du pape François

Laisser un commentaire

© 2012-2018 Saints Apôtres par ImaginativStudio

Retour en haut de la page